Historique de l’association

C’est en 1950 que s’ouvre le Centre De Transfusion Sanguine de Chambéry sous la direction d’un comité à la tête duquel se trouvent notamment les docteurs Truchet et Lançon.

A son ouverture le CDTS prélève sur place 8 à 10 flacons par jour.

Le système fonctionnera pendant 12 ans.

Pour faire face à l’augmentation de la demande de sang, le CDTS envisage de créer des points de collecte dans le département car rien n’existe à ce moment là.

En l’absence de structures, le CDTS décide la visite des usines, aidé par les Directions, la Médecine du  Travail et les Services médicaux.

A Montmélian, le docteur Veyrat, enfant du pays, constitue un fort sympathique groupe de cultivateurs.

L’amicale des donneurs de sang bénévoles du canton de Montmélian voit le jour en mars 1968 sous la présidence de M. Albert Berger.

L’amicale connait ensuite une période de sommeil avant de redémarrer ses activités en 1973.

Maurice Bouvier prend alors la présidence, aidé par Roger Rinchet, avec le concours d’Odette Chaland  et de ses dames de la gymnastique volontaire de Montmélian.

En 1979, l’amicale contacte l’Etablissement Français du Sang pour savoir si une troisième collecte annuelle peut être envisagée à Montmélian (aujourd’hui  5 collectes sont organisées).

En 1981, Maurice Clément prend la présidence.

Les collectes se déroulent le mercredi. L’association souhaite changer ce jour notamment pour permettre aux élèves de 3eme du collège Pierre et Marie Curie d’assister aux collectes.

A cette époque pour donner son sang, il fallait être à jour des vaccinations. A défaut,il était procédé sur place aux injections de vaccins.-

En 1987 Claude Gromier devient président et le reste jusqu’en 2007, date où Serge Etallaz lui succède.

Le sida porte préjudice au don du sang. Les collectes de Montmélian ne sont pas affectées par cette « peste des temps modernes ».

Un chiffre : Collecte du 21 janvier 1987, 148 donneurs dont 10 nouveaux.

En 2005, l’amicale prend sa dénomination actuelle : association pour le don de sang bénévole du canton de Montmélian.

Le budget de l’association est constitué essentiellement des subventions octroyées par la quasi-totalité des communes du canton.

Depuis quelques années, l’amicale offre aux donneurs un vrai repas en plus de la collation habituelle de l’EFS.

Des occupations surveillées et gratuites pour les enfants sont proposées lors des collectes et des friandises sont offertes aux donneurs et personnel médical.

 

Le bureau actuel goutte de sang

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •